Sauvegarde des retraites

Une gigantesque escroquerie a lieu au dépens des retraités du privé !

En 2005, le régime spécial des retraites d'EDF et de GDF, très privilégiés, a été intégré au régime des salariés du privé, la CNAV;

Cette intégration n'a été acceptée qu'à la condition expresse qu'EDF et GDF, versent une indemnité compensatoire afin que l'opération soit neutre pour la CNAV.

Depuis, la cour des comptes a révélé que l'indemnité versée pour compenser cette charge, a été mal calculée. Tous les ans les retraites versées aux agents, coûtent à la CNAV plus qu'elle n'a reçu en compensation. Au bout de 8 ans il manque déjà 1.3 milliards dans notre caisse.

Qui osera faire croire que c'est une erreur de calcul ? On nous a trahis ! Tout ça pour ne pas affronter les syndicats. Tout ça pour éviter de demander aux agents concernés de renoncer à uine partie de leurs avantages-retraite exorbitants.

Pour mémoire, les agents concernés partent en retraite à 55 ans pour les actifs. Des niveaux de retaite garantis entre 75 et 80 % de leur dernier salaire., un montant de pension calcuklé sur les 6 derniers mois de carrière, contre 25 ans pour les salariés du privé.

Des avantages inouïs comparés aux retraites du privé qui tournent à la peau de chagrin , pour une durée de cotisation de plus en plus longue.

Les responsables de cette situation ? Nos dirigeants politiques qui, main dans la main avec la direction d'EDF/GDF, se sont débarassés du problème des régimes spéciaux , prétendant que l'intégration de ce régime dans nos caisses  n'aggraverait pas la situation financièr(e de la CNAV. 

Retraite : comparaison public-privé
  FONCTIONNAIRES SALARIES DU PRIVE

Age de départ à la retraite (à partir de 2017)

52 ans et 57 ans, 60 ou 62 ans 60 ou 62 ans

Base de calcul de la pension

6 derniers mois de traitement Régime de base : 25 meilleures années *

régimes complémentaires :ensemble de la carrière

Majorations parentsfamille nombreuse

+10 % pour 3 enfants
+15 % pour 4 enfants
+20 % pour 5 enfants
etc...
+10 % à partir de 3 enfants pour le régime de base
+10 % à partir de 3 enfants,plafonnés à 83 € par mois,pour les complémentaires

Distribution detrimestres gratuits(hors majorations pour enfants)

- Pour services hors Europe
- Pour services Outre-Mer
- Pour tous les agents autorisés à partir avant 55 ans
Non

Réversion (pour les veufs et les veuves)

Aucune condition Condition d'âge : (55 ou 60 ans, suivant la caisse)
Condition de ressources

Cotisation employeur

74,28 %** (payée par le contribuable) 16 %

Niveau de retraitegaranti

Oui, au minimum 75 % du dernier salaire hors primes, pour une carrière complète Non

 * Dans la limite du plafond de la sécurité sociale    ** Pour les fonctionnaires civils d'Etat                                                   

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 13/12/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×