Les promesses d'un paradis motive les djiadistes à mourir en martyr

L'islam: chantage et marchandage

En islam, le martyr est une personne qui est tuée en combattant pour Allah.  Cela ne semble avoir aucune importance que le conflit auquel il participe soit une guerre d'agression contre des non musulmans et qu'il tue sans être en état de légitime défense.  Mourir en martyr garanti le paradis au musulman, ce qui explique sans doute pourquoi des musulmans intégristes commettent des attentats-suicide malgré que l'islam interdit le suicide.

Carotte_et_b_ton

 

"La Conscience est la lumière qui permet à l'Intelligence de distinguer le Bien du Mal",  Confucius 

 

L'islam est une doctrine extrêmement codifiée qui comporte un grand nombre de règles auquelles doivent, en principe, se soumettre les musulmans.   C'est via le bon vieux système de la carotte et du bâton que ces règles leur sont inculquées et c'est le paradis, objet de dizaines de versets dans le Coran, qui fait office de carotte principale: 


47.15. Voici l'image du Paradis promis aux croyants : il y coulera des ruisseaux à l'eau toujours pure et limpide, des ruisseaux de lait à la saveur inaltérable, des ruisseaux d'un vin délicieux à boire, des ruisseaux d'un miel pur et distillé. (...)

 

La description que fait le Coran du paradis met l'accent sur la nourriture et la boisson, ce qui est assez normal pour un livre qui s'adressait à l'origine à la population d'un pays désertique, mais il met aussi l'accent sur les richesses matérielles et l'exploitation d'êtres humains, ce qui peut créer un certain malaise chez le lecteur porté à associer le paradis à la spiritualité, l'amour ou l'harmonie entre les humains.  Certains versets sur le paradis font moins penser à des textes religieux qu'à des publicités pour un club de vacances de luxe:

 

18.31  (...)  Ils y seront parés de bracelets d´or et se vêtiront d´habits verts de soie fine et de brocart, accoudés sur des divans (bien ornés). (...)


52.22    Nous les pourvoirons abondamment des fruits et des viandes qu´ils désireront.
52.23    Là, ils se passeront les uns les autres une coupe qui ne provoquera ni vanité ni incrimination   

55.54    ils seront accoudés sur des tapis doublés de brocart, et les fruits des deux jardins seront à leur portée (pour être cueillis).  


76.15    Et l'on fera circuler parmi eux des récipients d'argent et des coupes cristallines,    
76.16    en cristal d'argent, dont le contenu a été savamment dosé.  

 

Dans certains cas, les "publicités" semblent s'adresser à des touristes sexuels amateurs de jeunes filles et de jeunes garçons:

 

3.15  (...) Pour les pieux, il y a (...) des épouses purifiées (...)

56.22    Et ils auront des houris aux yeux, grands et beaux,
56.23    pareilles à des perles en coquille.
56.24    en récompense pour ce qu´ils faisaient.    

56.35    C´est Nous qui les avons créées à la perfection,    
56.36    et Nous les avons faites vierges,    
56.37    gracieuses, toutes de même âge,    

55.70    là, il y aura des vertueuses et des belles.        
55.72    des houris cloîtrées dans les tentes,   
(...)
55.74    qu´avant eux aucun homme ou djinn n´a déflorées. 

56.17    Parmi eux circuleront des garçons éternellement jeunes,   

52.24    Et parmi eux circuleront des garçons à leur service, pareils à des perles bien conservées.


76.19    Et parmi eux, circuleront des garçons éternellement jeunes. Quand tu les verras, tu les prendras pour des perles éparpillées.

 

Dans l'islam, le rôle du bâton est évidemment tenu par l'enfer, objet lui decentaines de versets.  Dans la grande majorité des passages coraniques sur l'enfer, les damnés le sont parce qu'ils ne croient pas en Allah, parce qu'ils lui "associent" une autre divinité, (polythéisme), parce qu'ils croient qu'il a un fils (christianisme), parce qu'ils ont apostasié de l'islam ou encore parce qu'ils adhèrent à une autre religion.  En d'autre terme, le seul "crime" est de penser différemment de l'orthodoxie islamiste:

 

3.12 Dis à ceux qui ne croient pas : "Vous serez vaincus bientôt; et vous serez rassemblés vers l'Enfer. Et quel mauvais endroit pour se reposer! "

3.85  Et quiconque désire une religion autre que l'Islam, ne sera point agrée, et il sera, dans l'au-delà, parmi les perdants.

3.106  (...) A ceux dont les visages seront assombris (il sera dit) : "avez-vous mécru après avoir eu la foi? " Eh bien, goûtez au châtiment, pour avoir renié la foi.

3.151  Nous allons jeter l'effroi dans les coeurs des mécréants. Car ils ont associé à Allah (des idoles) sans aucune preuve descendue de Sa part. Le Feu sera leur refuge. Quel mauvais séjour que celui des injustes!

 

Le Coran décrit abondamment les tortures éternelles qui attendent les damnés: feu, eau bouillante, chaînes, carcans, coups de massue, bref de quoi satisfaire l'amateur de torture le plus exigeant!   Le but de ces versets est de frapper les musulmans de terreur afin de leur ôter toute envie de s'interroger sur le bien fondé de la doctrine islamiste.  En effet, on ne peut douter que si on s'autorise à penser librement et sans crainte, autrement on obéis sans se poser de question.

 

4.56  Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d'autres peaux en échange afin qu'ils goûtent au châtiment.  (...)

22.19  (...) Les négateurs recevront des vêtements de feu, et il leur sera versé sur la tête un liquide bouillant. 
22.20  qui fera fondre leurs entrailles et leur peau.
22.21  pendant que des massues de fer seront préparées à leur intention.
22.22.   Et toutes les fois que, transis de douleur, ils tenteront de s'en évader, on les y ramènera et on leur dira: "Goûtez donc le supplice de l'enfer !"

40.70  Ceux qui traitent de mensonge le Livre (le Coran) et ce avec quoi Nous avons envoyé Nos messagers; ils sauront bientôt,
40.71  quand, des carcans à leur cous et avec des chaînes ils seront traînés
40.72  dans l'eau bouillante; et qu'ensuite ils brûleront dans le Feu.

88.4  Ils brûleront dans un Feu ardent,
88.5  et seront abreuvés d'une source bouillante.
88.6  Il n'y aura pour eux d'autre nourriture que des plantes épineuses [darii],
88.7  qui n'engraisse, ni n'apaise la faim.

 

My money

 

La charité revêt une grande importance en islam, c'est même l'un de ses piliers.  Les musulmans sont tenus de verser la zakat, une aumône légale prenant la forme d'un impôt obligatoire représentant 2.5% de l'épargne.  Cet "aumône" est censée les purifier de leur amour des biens matériels en attendant qu'ils le retrouvent au paradis.

9.103  Prélève de leurs biens une Sadaqa par laquelle tu les purifies et les bénis, et prie pour eux. (...)

23.1   Bienheureux sont certes les croyants ,
23.2  ceux qui sont humbles dans leur Salat,
23.3  qui se détournent des futilités,
23.4  qui s'acquittent de la Zakat,

 

Certains versets donnent toutefois la fâcheuse impression que la bonté spontanée et désintéressée n'est vraiment pas une obligation:

 

2. 110. Et accomplissez la Salat et acquittez la Zakat. Et tout ce que vous avancez de bien pour vous-mêmes, vous le retrouverez auprès d'Allah, car Allah voit parfaitement ce que vous faites.

9.60. Les Sadaqats ne sont destinés que pour les pauvres, les indigents, ceux qui y travaillent, ceux dont les coeurs sont à gagner (à l'Islam), l'affranchissement des jougs, ceux qui sont lourdement endettés, dans le sentier d'Allah, et pour le voyageur (en détresse). (...)

23.57.  Ceux qui, de la crainte de leur Seigneur, sont pénétrés,
23.58. qui croient aux versets de leur Seigneur,
23.59. qui n'associent rien à leur Seigneur,
23.60. qui donnent ce qu'ils donnent, tandis que leurs coeurs sont pleins de crainte [à la pensée] qu'ils doivent retourner à leur Seigneur.
23.61.Ceux-là se précipitent vers les bonnes actions et sont les premiers à les accomplir.

35.29 Ceux qui récitent le Livre d'Allah, accomplissent la Salat, et dépensent, en secret et en public de ce que Nous leur avons attribué, espèrent ainsi faire un commerce qui ne périra jamais.
35.30 afin [qu'Allah] les récompensent pleinement et leur ajoute Sa grâce. (...)

 

Dans l'islam, il ne suffit pas d'être bon et généreux pour accéder au paradis musulman, loin s'en faut.  Le Coran comporte plusieurs versets indiquant clairement que les bonnes actions d'une personne ne comptent qu'à la condition qu'elle adhère à la foi musulmane à défaut de quoi elle est condamnée d'office à l'enfer:

 

5.5 (...) Et quiconque abjure la foi, alors vaine devient son action, et il sera dans l'au-delà, du nombre des perdants .

7.147  Et ceux qui traitent de mensonges Nos preuves ainsi que la rencontre de l'au-delà, leurs oeuvres sont vaines. (...)

6.88  (...)  Mais s'ils avaient donné à Allah des associés, alors, tout ce qu'ils auraient fait eût certainement été vain.

9.54  Ce qui empêche leurs dons d'être agréés, c'est le fait qu'ils n'ont pas cru en Allah et Son messager, qu'ils ne se rendent à la Salat que paresseusement, et qu'ils ne dépensent (dans les bonnes oeuvres) qu'à contrecoeur.

14.18  Les oeuvres de ceux qui ont mécru en leur Seigneur sont comparables à de la cendre violemment frappée par le vent, dans un jour de tempête. Ils ne tireront aucun profit de ce qu'ils ont acquis. (...)

39.65  En effet, il t'a été révélé, ainsi qu'à ceux qui t'ont précédé : "Si tu donnes des associés à Allah, ton oeuvre sera certes vaine; et tu seras très certainement du nombre des perdants.

 

Beaucoup plus inquiétant, l'islam incite les musulmans au combat militaire contre les non-musulmans en promettant aux combattants une récompense supérieure (probablement dans l'au-delà car il ne s'agit pas ici de butin):


4.95. Ne sont pas égaux ceux des croyants qui restent chez eux - sauf ceux qui ont quelques infirmité - et ceux qui luttent corps et biens dans le sentier d'Allah. Allah donne à ceux qui luttent corps et biens un grade d'excellence sur ceux qui restent chez eux. Et à chacun Allah a promis la meilleure récompense; et Allah a mis les combattants au-dessus des non combattants en leur accordant une rétribution immense;

8.60  Et préparez [pour lutter] contre eux (les mécréants) tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée, afin d'effrayer l'ennemi d'Allah et le vôtre, et d'autres encore que vous ne connaissez pas en dehors de ceux-ci mais qu'Allah connaît. Et tout ce que vous dépensez dans le sentier d'Allah vous sera remboursé pleinement et vous ne serez point lésés.


9.99  (Tel autre,) parmi les Bédouins, croit en Allah et au Jour dernier et prend ce qu'il dépense comme moyen de se rapprocher d'Allah et afin de bénéficier des invocations du Messager. C'est vraiment pour eux (un moyen) de se rapprocher (d'Allah) et Allah les admettra en Sa miséricorde. (...)

9.111  Certes, Allah a acheté des croyants, leurs personnes et leurs biens en échange du Paradis. Ils combattent dans le sentier d'Allah : ils tuent, et ils se font tuer.(...)

9.120  Il n'appartient pas aux habitants de Médine, ni aux Bédouins qui sont autour d'eux, de traîner loin derrière le Messager d'Allah, ni de préférer leur propre vie à la sienne. Car ils n'éprouveront ni soif, ni fatigue, ni faim dans le sentier d'Allah, ils ne fouleront aucune terre en provoquant la colère des infidèles, et n'obtiendront aucun avantage sur un ennemi, sans qu'il ne leur soit écrit pour cela une bonne action. En vérité Allah ne laisse pas perdre la récompense des bienfaiteurs.
9.121. Ils ne supporteront aucune dépense, minime ou importante, ne traverseront aucune vallée, sans que (cela) ne soit inscrit à leur actif, en sorte qu'Allah les récompense pour le meilleur de ce qu'ils faisaient.

61.10 Ô vous qui avez cru! Vous indiquerai-je un commerce qui vous sauvera d'un châtiment douloureux?
61.11 Vous croyez en Allah et en Son messager et vous combattez avec vos biens et vos personnes dans le chemin d'Allah, et cela vous est bien meilleur, si vous saviez!
61.12 Il vous pardonnera vos péchés et vous fera entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, et dans des demeures agréables dans les jardins d'Eden? Voilà l'énorme succès

 

 BD_Gourou_purification

 

Dans l'islam, les péchés s'effacent comme une tache sur un vêtement, il suffit simplement de trouver le bon détergent geste expiatoire.  Il y a bien quelques versets qui évoquent le repentir, comme le verset 8 de la 66e sourate  ("Ô vous qui avez cru! Repentez-vous à Allah d'un repentir sincère.(...)") mais pour le reste, toutes les actions du croyant, charité, guerre, jeûne, ablutions rituelles, récitation du Coran, prière ou affranchissement d'un esclave, ne semblent avoir pour but que d'effacer des péchés:

 

2.184. (...). Quiconque d'entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d'autres jours. Mais pour ceux qui ne pourraient le supporter (qu'avec grande difficulté), il y a une compensation : nourrir un pauvre. Et si quelqu'un fait plus de son propre gré, c'est pour lui; mais il est mieux pour vous de jeûner; si vous saviez!

2.271  Si vous donnez ouvertement vos aumônes, c'est bien; c'est mieux encore, pour vous, si vous êtes discrets avec elles et vous les donniez aux indigents. Allah effacera une partie de vos méfaits. (...)

58.3 Ceux qui comparent leurs femmes au dos de leurs mères, puis reviennent sur ce qu'ils ont dit, doivent affranchir un esclave avant d'avoir aucun contact [conjugal] avec leur femme.

58.4  Mais celui qui n'en trouve pas les moyens doit jeûner alors deux moisconsécutifs avant d'avoir aucun contact [conjugal] avec sa femme. Mais s'il nepeut le faire non plus, alors qu'il nourrisse soixante pauvres. (...)

65.5 (...) Quiconque craint Allah cependant, il lui efface ses fautes et lui accorde une grosse récompense.

 

Certains hadiths vont dans le même sens, de façon encore moins subtile:

 

 "(...)  Maimouna lui dit qu'elle avait affranchi une jeune esclave sans la permission du Prophète.   Le jour où ce fut à son tour d'aller avec le Prophète, elle lui dit: "Sais-Tu, Ô apôtre d'Allah, que j'ai affranchi ma jeune esclave?"  Il dit: "L'as-tu réellement fait?"  Elle répondi par l'affirmative.  Il dit: "Ta récompense aurait été plus grande si tu avais donné cette esclave à l'un de tes oncles maternels.  (Hadith rapporté par Boukhari 47:765)


D'après Mouadh Ibn Jabal (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: « L'aumône éteint les péchés comme l'eau éteint le feu ».  (Hadith rapporté par Ibn Maja dans ses Sounan n°3973 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Ibn Maja)


D'après Salman Al Farisi (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit:
« Certes le musulman prie alors que ses péchés sont au dessus de sa tête, à chaque fois qu'il se prosterne ses péchés tombent ainsi il termine sa prière et certes ses péchés sont tombés de lui ». (Hadith rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°362)

D'après Ali Ibn Abi Talib (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Parfaire les ablutions malgré la difficulté, marcher vers la mosquée, attendre la prière après la prière permet de laver efficacement les péchés ». (Hadith rapporté par Abou Ya'la et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°191)


D'après Ibn Mass'oud (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui lit une lettre du livre d'Allah a pour cela une bonne action et la bonne action compte 10 fois. Je ne dis pas que Alif Lam Mim est une lettre mais Alif est une lettre, Lam est une lettre et Mim est une lettre ».
(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2910 qui l'a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi)

 

Pourquoi une action est-elle bonne ou mauvaise?  Est-ce que cette action est susceptible de causer du bonheur à autrui ou plutôt de la souffrance?  Un geste de bonté perd-t-il de sa valeur lorsqu'il est posé dans un but intéressé?  Ce sont des questions auxquelles l'islam ne répond pas.  L'islam n'est pas un code d'éthique mais un code de comportement.  Une action est bonne ou mauvaise quand Allah le décide ainsi et quand la religion de celui qui la pose est l'islam.  Il ne donne pas de raison et puisque son seul souci est d'être obéi, il lui est indifférent qu'une bonne action ne soit posée que dans le but d'éviter le châtiment qu'il réserve à ceux qui désobéissent à ses ordres.  Bien sûr, tout les musulmans ne sont pas des robots décérébrés.  Il est à espérer que ceux qui réfléchissent avant de juger d'une action inspirent ceux qui croient encore qu'il suffit d'obéir aveuglément au Coran et la Sunna pour être une personne "bien".

 

Pour terminer en beauté, voici un extrait d'un sermon que Martin Luther King a prononcé en 1956.  Il s'adressait à des chrétiens mais certains musulmans gagneraient à le lire:

"Vous pourriez donner vos biens pour nourrir les pauvres, faire des dons substantiels aux oeuvres de charité, être de grands philanthropes ; sans l'amour, cela ne signifie rien.  Et même livrer votre corps aux flammes, mourir en martyre, répandre votre sang pour qu'il devienne symbole d'honneur pour des générations à venir, être glorifié par des milliers de personnes comme un héros de l'histoire, sans l'amour, votre sang aurait été versé en vain. (...)  La générosité peut nourrir son égo et la piété gonfler son orgueil.  L'homme a la capacité terrible de transformer une haute vertu en vice tragique.  Sans amour, la bienfaisance devient un culte de soi et le martyre, orgueil spirituel." ("Lettre de saint Paul aux Chrétiens d’Amérique"). 

 

 Autres suggestions de lecture:

L'islam, une religion infantilisante?

L'islam et la croyance obligatoire

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 29/08/2015

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site