Je suis la résurection

 "Je vous le déclare, c'est la vérité "celui qui obéit à mes paroles  ne mourra jamais"
                                                               (Jean 8, 51)images-5.jpg
 
 
 
Quand on prend la peine de dire "C'est la vérité" c'est qu'on parle avec force et conviction, c'est que l'on est certain(e) de ce qu'on affirme.
 
Jésus promet la vie éternelle à qui obéit à sa parole. A ce moment précis, on l'a traité de tous les noms et on a rejetté son enseignement. Ceux et celles qui écoutent Jésus ne semblent pas comprendre le sens profond de ses paroles. Ils pensent à la mort physique et se remémorent leurs cher(e)s disparu(e)s tandis que ce que Jésus annonce, c'est la vie éternelle. La vie au-delà de la mort. Se faire rejeter alors que l'on croit dur comme fer en ce que l'on dit, ça fait mal et Jésus, à ce moment là, a du lui aussi ressentir ce sentiment douloureux. Cependant, cela ne l'a pas arrêté.
 
Avez-vous déjà véçu une expérience malheureuse où vos paroles ont été mises en doute ? où on s'est moqué de ce que vous disiez ? Quels sentiments sont alors montés en vous ?
 
Pour croire en la vie éternelle que Dieu me propose, il faut d'abord que je crois, qu'après la mort, tout n'est pas fini. Pourtant, en notre qualité d'être humain, ce que nous craignons le plus c'est la mort physique. Nous n'acceptons pas l'idée de mourir, nous n'acceptons pas que les personnes que nous aimons meurent. Nous savons que nous ne pouvons pas revenir en arrière sur le chemin de la vie, qu'il est impossible de revivre les moments passés, qu'il est impossible de réparer nos fautes. Il est trop tard.
 
Ce que Jésus annonce, c'est la vie éternelle, la vie au-delà de la mort. Une vie autre qu'il ne nous est pas possible de définir vraiment. Mais une vie remplie de beauté, de bonté, d'un bonheur sans fin. C'est cette vie qui est promise à ceux et celles qui croient en Jésus et obéissent à sa parole. Y croyons-nous vraiment ?
 
Quel est donc le chemin proposé par Jésus pour atteindre cette vie ? C'est l'amour bien sûr. Comment vivre sans amour ? Nous sommes faits pour aimer et être aimé(e). Souvent dans mon entourage, j'entends  dire "le jour où je me suis senti(e) aimé(e) ma vie a changé. Je me suis senti(e) revivre  mais  hélas, quand  je  me sens délaissé(e), triste, malheureux(euse) et pas aimé, je me sens mourir à petit feu.
 
Il faut s'aimer soi-même pour être capable d'aimer les autres. C'est grâce à l'amour que nous aurons les uns pour les autres que Dieu nous reconnaitra comme ses disciples.
 
- est ce que je m'aime assez pour m'accepter comme je suis ? 
- est ce que j'accepte de me laisser aimer par les autres ? par Dieu ?
- est ce que  je  suis  capable de  penser du  bien des  autres ? ou  est ce que je vois seulement le mal qu'ils  ont fait ?
- suis-je capable d'écouter ? d'encourager ? ou encore d'avoir une attention particulière pour les autres ?
-  écouter, regarder et croire à la parole de Dieu,  est ce de l'acquis pour moi ?
 
La vie éternelle promise par Dieu n'est pas quelque chose qu'on mérite après la mort mais quelque chose qui se gagne de son vivant. La vie éternelle, c'est avoir la vie de Dieu instaurée en nous et en vivre au quotidien. 
 
Croire en Jésus et en vivre. Est-ce un rêve impossible ? ou quelque chose de réalisable dans notre monde d'aujourd'hui ?
 
Bonne réflexion   En toute amitié Zita
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site
Création de site Amiens

×