Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font

"Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font"   (Luc 23, 34 ) 
 
 
Nous voici au début de la Semaine Sainte, semaine qui nous invite à méditer le grand amour de Jésus allant jusqu'au bout de sa vie pour être fidèle à sa mission.
 
Jésus est arrêté injustement dans le jardin de Gethsémané. Il a subi 6 procès : 3 par les chefs juifs et 3 par les Romains. Pilate livre Jésus pour être crucifié. Les soldats se sont moqués de Jésus en l'habillant d'un manteau rouge et en mettant une couronne d'épines sur sa tête. Il a été crucifié au Golgotha. Le ciel s'est assombri et après avoir crié " Père, je remets mon âme entre tes mains ", il a expiré. Malgré tout ce qu'on lui a fait endurer, Jésus demande à son Père de leur pardonner.
 
Ce soir, l'important est de réfléchir sur la nécessité de pardonner.
 
Pardonner c'est avant tout un choix personnel,  une option du coeur qui va à l'encontre de rendre le mal  pour le mal. Le vrai pardon reflète le pardon de Jésus, un pardon donné par amour, un pardon donné avec le même amour et la même intensité qu'on voudrait être pardonné(e).
 
Pardonner ce n'est pas un mot à la mode. Les médias véhiculent  volontiers des idées de revanche, de rancune, de vengeance et pourtant le message que Jésus véhicule par cette parole est l'amour et le pardon. Ne juge pas, nous dit Jésus, ne condamne pas, ne méprise pas mais aime sans condition.
 
Pardonner c'est donc ouvrir nos coeurs à la miséricorde de Dieu. Dans le mot pardon on y trouve deux syllabes : par et don. Par un don de nous-même et avec la grâce de Dieu nous pouvons avoir cette grâce de pardonner même l'impardonnable.
 
- Pardonner comme Jésus, est-ce possible pour moi ? 
 
- Implorer le pardon pour ceux et celles qui me font du mal, ceux et celles qui m'ont causé de la peine ou fait du tort,  comment est-ce  possible  ? 
 
- Suis-je un  semeur/une semeuse de graines de pardon dans mon entourage ?
 
- Que me manque-t-il pour pardonner comme Jésus ?
 
Le pardon ce n'est pas seulement libérer l'autre, c'est nous libérer aussi et nous permettre d'aimer à nouveau. Si je refuse de pardonner, si je nourris la haine,  il n'y aura pas de place pour l'amour. En plus d'apporter une grande paix, un grand bien-être on dit souvent que le pardon aide même à guérir certains maux  physiques. C'est donc un peu comme un "deux en un". Mon âme se retrouve en paix et mon coeur est guéri. Quel bonheur !
 
Seigneur aide moi à pardonner comme toi...c'est si difficile parfois...
Avec ton aide et celle de ton Esprit Saint je sais que je pourrais y arriver.
Accompagne-moi dans cette démarche.
Merci Seigneur, Merci.
Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site
Création de site Amiens

×