Aujourd’hui même, nous est offert un univers renouvelé

 

Aujourd’hui même, nous est offert un univers renouvelé

Dans un monde de violence, nous vivons dans l’attente impatiente : Quand donc viendra l’humanité nouvelle, celle au sein de laquelle il fera bon vivre ?

Nous en cherchons le secret et quand nous croyons l’avoir découvert, nous proclamons à tous vents : Il n’y a qu’à...mais le choc des <<il n’y a qu’à...>> fichier-image-sans-titre-4.jpgredouble la violence.

Ce secret existe ! Jésus nous l’a livré ! Il a osé dire : la vie est là pour aujourd’hui.

Si cela était sérieux, nous nous en serions aperçus, ricanent ceux qui croient savoir !

Mais le secret révélé ne peut que rester caché à tous ceux qui s’ancrent dans leurs propres certitudes. Les plus malins l’ignorent, veulent l’ignorer ,car se secret dérange leurs idées, leurs attentes. Il n’a rien de la lumière violente qui s’impose à tous.

Il est appel à entrer dans l’humilité de Dieu, seule source de la vraie rencontre.

Pour ceux qui s’ouvrent à ce secret, mla vie est là, alors même que subsiste encore l’univers de haine et de mort. Saurons nous nous y ouvrir ?


Consentirons nous à reconnaître les vraies sources du bonheur ?

<<Pour être heureux, achetez X …>> tel est le slogan type  de la société développée parlant à des consommateurs.. <<Accélérez la croissance !>> tel est le mot d’ordre de tout groupe politique désireux de rallier une clientèle électorale.

<<Créez la nouvelle société et demain vos soucis disparaitront >> tel est l’appel de ceux qui contestent l’organisation du monde existant.

L’idée fondamentale reste toujours la même : le bonheur vient de la disposition des choses, que la possession en soit pdersonnelle ou collective.

Le résultat ? un monde de plus en plus violent où l’affirmation du désir envieux, précipite les hommes les uns contre les autres

C’est une orientation de l’existence radicalement opposée que nous propose Jésus.
Elle ne peut qu’apparaître folle aux yeux des hommes. Nous même qui nous disons chrétien, nous avons bien du mal à la prendre au sérieux.

Quand donc accepterons nous d’y reconnaître la source du vrai bonheur ?


Les véritables artisans du monde nouveau 

Qui ne souhaite de devenir artisan du monde nouveau marqué par l'amour et la paix  ?

Mais que de fois, notre action en faveur de ce monde commence par un jugement des autres.

Ainsi prenons nous spontanément la place d'un Dieu qui juge ! Ce faisant, nous ne faisons qu'écraser ceux qui nous entourent, tout en nous mettant hors-jeu. Pénétrés de bonne conscience, persuadés que nous agissons pour le bien, nous perpétuons la division.

En mettant en cause les autorotés juives qui portent un vétritable contre-témoignage de Dieu par toute leur attitude, Jésus dénonce la tendance instinctive de tout homme. Qui de nous ne condamne son prochain, en érigeant sa vérité en la Vérité ? Mais nous ne sommes alors que de faux prophètes, détruisant le monde nouveau dont nous nous prétendons artisans.


 

Suive le monde lui réapprendre la vie sous l'angle d'une joyeuse et vigilante fraternité.

Lui dire qu'on ne possède que le bonheur qu'on donne.

Raoul Follereau




Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 05/07/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site