Lers pierres

 

Cette semaine, les détenus des prisons de Lille, accompagnés par le frère Franck 
et l’aumônerie des prisons, nous donnent leur témoignage.

 

Je connais aussi mes traversées du désert.
En plus des pierres, des leurres, il m’offre Lucifer.
Mais moi, dans la détresse, je n’ai pas réfléchi.
Trop tard ! Je les ai prises, au péril de ma vie.
Comme un enfant qui n’écoute pas ses parents,
Aveuglément, j’ai voulu jouer au plus grand.
Ces pierres, ces leurres, sont devenues des fardeaux,
Au lieu de secours, ils m’ont cassé le dos.
À terre, c’est Toi seul Père, qui vient me relever.
Patient, Miséricordieux, Tu m’as sauvée.
J’ai négligé tes Paroles de vérité.
Combien de fois faudra-t-il me le répéter ? 
Par amour, Seigneur, Tu nous a créés libres.
Et si les hommes ont besoin des épreuves,
Pour réaliser le bonheur à vivre,
Prends-moi la main, et permets-moi de te suivre.
De Tes Saints Commandements, je n’ai rien compris.
Enfant rebelle, pensant que d’ordres il s’agit !
Mais ils sont Lumière et font Chemin de Vie.
 Seigneur, je t’en prie, accueille-moi repentie.
Vers Toi seul, Dieu, désormais, je veux me tourner.
Toute en joie, et paix, débarrassée du péché.
Toi seul est mon roc, ma forteresse,
Rien qu’un peu de foi, pour tant de richesses.
Je voudrais témoigner, mes frères, aujourd’hui,
Vous exhorter à recevoir ce don gratuit :
L’amour inconditionnel de notre Père,
Priorité absolue, Salut sur la Terre.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×