Résidences seniors : un choix raisonné

Résidence Senior : un choix raisonné

illustration.jpg

Nous arrivons de tous horizons, même si pour la majorité, c’est la proximité géographique qui a influencé notre choix de résidence. Pour beaucoup, c’est aussi le rapprochement avec sa famille qui a été l’élément déclencheur. Nous avons tous eu une vie bien remplie et avons acquis des savoirs faire, vécus des situations parfois extraordinaires dans toutes sortes de domaines. Ces expériences devraient être valorisées, diffusées auprès des co-habitants, c’est l’un des buts de ce document.

Chacun d’entre nous est différent physiquement, socialement, économiquement.

Avec l’âge, nos maisons devenant “fatiguantes” à gérer, nous avons dû faire un choix de lieux de vie. Ce choix il fallait le faire avant que notre état de santé ne se dégrade et que la seule solution qui en découle soit la maison de retraite.

Nous avons traversé nos déserts, gravi nos montagnes, nous avons affronté des tempêtes, mais aussi, presque aussi fatiguant, des calmes plats, encalminés sur des mers d’huile, les voiles pendant lamentablement le long du mât ! Nous avons dû louvoyer pour atteindre nos buts, faire face à des vents contraires, mais aussi naviguer au grand largue sous spinaker.

Si le chemin fut ronces, il fut aussi de fleurs et c'est au fil du temps que fusionnent les coeurs.

après bien des années,en faisant le bilan, ne gardons du passé que les plus beaux moments !

Au tout début de notre vie active, il existait théoriquement l’égalité des chances, et certains d’entre nous ont mieux réussis que d’autres, tant sur le plan économique que sociétal, et maintenant, dans notre vie passive, on parlera de l’égalité des sens. Foin des inégalités sociales ou intellectuelles, nous sommes tous sur un pied d’égalité : l’attente du grand au revoir où nous nous rendrons comme nous sommes venus: nu devant l’éternel !

Nous sommes en fin de vie, notre pélerinage touche à sa fin, nous avons atteint non pas le nirvana, mais notre St Jacques de Compostel. Faisons de nos bâtons de pélerin un grand faisceau, gardien de nos souvenirs et vivons le moment présent.

Nous formons une communauté qui doit respecter les règles de bienséances et de tolérance vis à vis des autres , accepter leurs  qualités et leurs défauts , règles qui permettent dans les meilleures conditions possibles, de vivre en harmonie,  ce qu’on peut appeler le “Vivre ensemble’

Dans ce sens, des exigences apparaissent, entre autres :

  • avoir un espace d'intimité physique et mentale

  • être reconnu par les autres pour ce qu'on est et ce qu’on fait

On pourrait aussi dire qu’une résidence Domitys est semblable à une auberge espagnole (au bon sens du  terme): “on désigne par auberge espagnole toute idée ou situation où chacun trouve ce qui l'intéresse, ce qu'il comprend, en fonction de ses goûts”.

L’auberge espagnole est ainsi le lieu où on trouve ce qu’on a apporté:

  • bonne humeur, convivialité, sociabilité, personnalité, désir de rencontrer et faire connaissance avec ceux qui ont fait le même choix que nous.

  • ou insociabilité, égoïsme, nombrilisme, retrait sur nous même.

A chacun son choix, nous sommes seuls juges, et de notre comportement dépend le bien-vivre ensemble …...ou son contraire

Fichier image sans titre (1).jpg

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 26/11/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×